jeudi 2 février 2017

45 révolutions par minute

Les « sleeves », pochettes de disques 45 tours génériques des années 50, 60 et 70


Le format du disque 45 Tours (45 RPM) fut créé aux USA à la fin des années 40 afin d’alimenter le marché des juke-boxes et était surtout destiné à un public adolescent. En effet, les années qui suivent la seconde guerre mondiale sont caractérisées par une révolution sociologique et économique : l’émergence du pouvoir de masse des teenagers, un concept jusqu’alors inconnu venu des USA. Au niveau musical, cette nouveauté se traduit dans les années 50 par l’engouement pour le rock’n’roll et le phénomène Elvis Presley, suivi dans les années 60 par les Beatles et la pop music. 
Les compagnies de disques suivent ces nouvelles tendances de fond en exploitant commercialement les attentes des foules d’adolescents et de jeunes adultes avides de nouveautés. Elles proposent donc un format bon marché, correspondant aux ressources financières limitées du public ciblé : le 45 T, beaucoup moins onéreux et plus accessible que le 33 T plus sophistiqué. 
Le 45 T propose en général deux morceaux (face A et face B). Le morceau en face A, également appelé « single », revêt une importance primordiale pour les artistes ou les groupes, car chaque semaine des classements sous forme de Top 40 sont repris dans des magazines populaires, des émissions de télé et des programmes radio.
L’âge d’or de ce format se poursuit jusque dans les années 70, puis il est progressivement supplanté par le 33 T et surtout l’album concept. Sur ce dernier support, les artistes développent et complexifient leurs idées sur des plages beaucoup plus étendues et exploitent les possibilités graphiques de la pochette grand format qui se déplie même en plusieurs volets.
Les pochettes présentées ici appartiennent à la catégorie dite des « sleeves ». Il s’agit de pochettes génériques (sans noms d’artistes ou de groupes) destinées à la promotion et aux juke-boxes. Chacune d’entre elles constitue une petite leçon de graphisme dynamique dans un format carré de 18 cm de côté, aussi efficace qu’élémentaire, souvent construit autour de formes et de motifs simples (lignes, cercles…), de compositions typographiques soulignées par des aplats de couleurs ou de répétitions de logos.
Dans les années 60 on y distingue d’ailleurs les influences de l’op art et du pop art, même dans les réalisations très créatives issues des pays de l’Europe de l’Est.

Fond noir





Fond bleu





Fond rouge





Jaune + rouge




Cercle










Carré





Lignes



Losanges





Changement de couleur


 Compositions





 Etoile / soleil








Spirale










Typos





 Lignes



Typos




 Carreau



Typos et fond uni





Typos



 Typos




 Typos + dessin







 Note de musique



Typo











Pays de l'Est












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire